Qu’est-ce qu’une loge ?

Une loge maçonnique est une confrérie civile qui réunit un petit groupe de membres de la franc-maçonnerie au niveau local.

Dans la terminologie maçonnique, on appelle loge ou atelier les groupes de base des franc-maçons. Les loges se caractérisent par un « titre distinctif », souvent un numéro d’ordre et un « Orient », c’est-à-dire la ville ou le lieu où elle choisit de se rattacher. Seules les loges disposent du pouvoir, essentiel en franc-maçonnerie, d’initier de nouveaux membres. Elle se réunissent dans des temples maçonniques.

C’est le lien privilégié de rencontre, où des hommes de toutes conditions, origines, croyances se réunissent dans la plus sincère amitié.

Ces personnes qui autrement ne se seraient jamais rencontrées, travaillent ensemble, sur elles-même pour découvrir et suivre une Voie personnelle de progrès dans la connaissance sociale et initiatique, à l’aide de symboles, de rituels et d’échanges fraternels.La loge maçonnique est un lieu « d’Éveil », on n’y dispense pas de leçons, on n’y trouve pas de maître à penser ni de dogme.

Chaque Franc-Maçon est libre et doit être respecteux du cheminement des Frères qui composent la loge.

Le travail en loge Maçonnique se déroule selon des usages et des rituels anciens dont les institutions maçonniques sont les dépositaires.

Dignité, respect, solennité et fraternité impregnent le climat du travail maçonnique et tout le cérémonial des tenues de loge.

Une loge francophone à Moscou,

Née d’un projet initié en 2017, la loge Jean-Baptiste Kléber ouvre officiellement en janvier 2019. L’Atelier répond à la problématique de “désert maçonnique francophone” qui se pose sur Moscou et ce alors que deux obédiences françaises sont pourtant depuis de nombreuses années présentes en Russie et que la franc-maçonnerie y est présente depuis plusieurs siècles.

Les premières loges à Moscou et en Russie sont effectivement l’initiative de marchands étrangers courant XVIIIème , nous les devons principalement à la communauté britannique et germanophile. Avec le retour de la Franc-Maçonnerie au milieu des années 1990 les expatriés maçons et initiés se sont intégrés au sein de loges russes en langue russe à l’exception de quelques rares loges Anglophones.

Mais revenons à notre Respectable Loge Jean-Baptiste Kléber ! L’atelier est affilié à l’obédience régulière La Grande Loge Traditionnelle et Moderne de France

Comme toute loge intégrée à une obédience dite régulière, la reconnaissance d’un grand architecte de l’univers guide nos travaux et une quête de la spiritualité est nécessaire pour nous rejoindre. (lire le sujet Déisme et spiritalité maçonnique publié en janvier 2019)

La loge J-B Kléber est composée de francophones de différentes nationalités.

La loge travaille et initie exclusivement en français et au Rite Français traditionnel.

Découvrir & comprendre le Rite Français ,

Conférence Le Régulateur des maçons par Pierre Mollier

Pierre Mollier à la GLNF , 17 janvier 2019