Auteur à succès du célèbre Sherlock Holmes et du Professeur Challenger, Arthur Conan Doyle, n’en fut pas moins un homme engagé, militant contre les injustices. Franc-maçon et spiritiste, la quête de spiritualité sera l’un des moteurs de sa vie.

Qui ne connait pas les aventures de Sherlock Holmes et celles du Professeur Challenger ? Grâce à ces deux héros quasi légendaires, Arthur Conan Doyle est entré dans le temple de la célébrité. Un succès qui ne s’est jamais démenti. Ajouté à cela, une production foisonnante puisqu’entre 1887 et 1927 cinquante six nouvelles et trois romans paraîtront pour les seules aventures de Sherlock Holmes. Il faut dire que tout est fait pour exciter l’attention du lecteur : mystère, ésotérisme, fantastique, sur fond d’enquête. Des thèmes chers à Conan Doyle, qui laissent transparaître un goût certain pour les choses de l’au-delà. 

Un homme libre, aussi, car qui eût dit que ce médecin de formation, issu d’une famille d’origine irlandaise et catholique s’épanouirait dans une quête spirituelle originale loin des carcans établis ? La médecine n’intéressera pas Conan Doyle, écrire est sa passion. Elevé chez les jésuites, il rejette le christianisme et se dit agnostique. Conan Doyle entend bien mener sa vie comme il le souhaite. Louise Hawkins, qu’il épouse en 1886, aura une influence …

lire la suite de l’article https://www.fm-mag.fr/article/93/arthur-conan-doyle-entre-spiritisme-et-franc-ma%C3%A7onnerie

Laisser un commentaire