Connais-toi toi-même

La thématique du voyage a une importance fondamentale en maçonnerie. L’engagement maçonnique est vu comme un parcours. Et sans grande exception, pas de degré, de légendes afférentes, sans idée de cheminement, de voyage stricto sensu, de quête… Le maçon, en particulier à partir du deuxième degré, est invité à partir à la rencontre de l’autre, qui n’est souvent que lui-même. Mais c’est toute la vie qui passe pour un grand voyage de la naissance à la mort… et peut-être au-delà. Un grand voyage avec ses épreuves, ses buts, ses joies, ses peines, répondant à des schémas narratifs constants dont la prise en compte assurera la réussite du parcours : la confrontation à soi-même passant probablement par une – ou plusieurs – transformation(s). 

Certains ont ainsi pu faire du voyage le modèle premier – voire unique – du mythe. C’est notamment le cas notoire du mythographe Joseph Campbell et de son concept du monomythe (1), qu’il a développé dans son best-seller Le héros aux mille et un visages (2). Et même si son schéma a pu être parfois contesté, il n’en demeure pas moins une référence et sa structuration sera un bon point de départ pour aborder le côté initiatico-transformatif du voyage.

Lire la suite de l’article https://www.fm-mag.fr/article/focus/le-grand-voyage-1677

Laisser un commentaire