Tout comme Goethe, nous pouvons nous interroger et demander « qui donc a marié la rose et la croix ». Il y a fort à parier que la réponse ne sera pas facile à trouver comme il est des questions qui sont parfois plus pertinentes que leur réponse. En effet, les idéaux de la Rose-Croix avec toutes les différentes acceptations qui peuvent être faites de l’association de ces deux termes sont l’un des grands mystères qui marquent l’histoire de l’ésotérisme occidental. Fantasmées, rêvées, sublimées, la rose et la croix se retrouvent dans de grands courants initiatiques depuis le XVIIe siècle et notamment dans la Franc-maçonnerie qui fait du Chevalier Rose-Croix l’un de ses grades. Une histoire définitive de la Rose-Croix reste toujours à écrire, et ne le sera probablement jamais : comme la Franc-maçonnerie, elle est une force vivante aux contours imprécis et fluctuant, tout comme peut l’être le chemin que suit le chercheur de Lumière.

Les origines

Quelques copies manuscrites circulaient déjà au début du XVIIe, mais ce n’est qu’en 1614 qu’est publiée anonymement en Allemagne, la Fama Fraternitatis* ou …

Lire la suite de l’article https://www.fm-mag.fr/article/focus/les-rose-croix-1373

Laisser un commentaire