Jean-Baptiste Kléber, né le 9 mars 1753 à Strasbourg et assassiné le 14 juin 1800 au Caire, par un fanatique musulman, est un général français qui s’est illustré lors des guerres de la Révolution française, notamment lors de la guerre de Vendée et la campagne d’Égypte.

La Guerre de Vendée

La bataille de Cholet se déroule le 17 octobre 1793, durant la guerre de Vendée. Elle voit la victoire décisive des armées républicaines. En tout début d’après-midi, l’armée vendéenne forte de 40 000 hommes lance l’attaque sur les lignes républicaines au nord de Cholet, fortes de 26 000 à 27 000 soldats d’élite.

Ce jour-là, Vendée livrait aux portes de sa capitale l’ultime combat face aux armées républicaines qui l’assaillaient de toutes parts. Par sa défaite sur les hauteurs de Cholet, elle entamait sa longue errance au-delà de la Loire, vers d’hypothétiques secours.

Le général Kléber déclara :

« Les rebelles combattaient comme des tigres et nos soldats comme des lions. »

Cependant, contrairement à ce qu’espéraient les Républicains, la guerre de Vendée n’était pas terminée, une nouvelle campagne, la Virée de Galerne commençait et menaçait de soulever la Bretagne et le Maine et d’étendre la guerre au nord de la Loire. Le général Kléber déclara :« Vive la République ! La guerre de la Vendée est finie… Hélas ! Elle n’avait fait que changer de théâtre. »

L’arrivée de la franc-maçonnerie en Egypte

Il n’existait pas de loges en Egypte quand Napoléon envahit la terre du Nil. L’appartenance de Napoléon à la maçonnerie est une question non tranchée. Ce qui est sûr, c’est que plusieurs de ses parents, de même que ses officiers d’armée, étaient maçons, y compris le général Kléber, qui fut Gouverneur d’Egypte lorsque Napoléon retourna à Paris.

A cette époque, une Loge « Isis » fut fondée à Alexandrie, avec Jean-Baptiste Kléber comme Vénérable Maître. Toutefois, après son assassinat, la loge disparait.En fait, une Loge « Isis » existait déjà à Paris peu avant la Révolution, selon Gérard de Nerval, écrivain et poète (1808-1855) qui en parle dans Voyage en Orient, paru en 1851.

Une rumeur affirme que Bonaparte a pu être initié à la franc-maçonnerie lors de cette campagne d’Égypte dans cette fameuse « Loge Isis », comme le suggère notamment le manuscrit Le miroir de la Vérité dédié à tous les Francs-Maçons ouvrage du Frère Abraham, 3 volumes (Paris, 5800-5802). D’autres disent que Bonaparte aurait été co-fondateur de la Loge « Isis ».

Isis est une reine mythique et une déesse funéraire de l’Égypte antique. Le plus souvent, elle est représentée comme une jeune femme coiffée d’un trône ou, à la ressemblance d’Hathor, d’une perruque surmontée par un disque solaire inséré entre deux cornes de vache.Isis est décrite comme rusée, grande magicienne et épouse exemplaire.

Elle revivifie Osiris, son bien aimé, après son assassinat et son démembrement ; mère aimante, elle élève son fils Horus et le protège des assauts de Seth. Le culte d’Isis est actif tout au long de l’histoire de l’Égypte antique.Sans autre indication de source, on donne aussi le général Kléber Vénérable Maître d’une Loge des « Pyramides d’Egypte ».

Laisser un commentaire