Une philosophie particulière ?

Par le développement continu des grades proposés du 1er au 30e degré, tout franc-maçon est mis en situation de découvrir la richesse de la polysémie des symboles maçonniques. Ils ouvrent sur un monde allégorique structuré, porteur de sens, offrant la possibilité de nombreux développements philosophiques, entendus au sens large, qui démontre que la maçonnerie propose un système complet et cohérent, permettant à tout initié de mener à bien son initiation de façon autre que virtuelle.

La franc-maçonnerie présente une démarche originale visant à éveiller ou réveiller l’intériorité de l’être pour favoriser l’ouverture de sa conscience dont la principale constante symbolique sera un cheminement dans l’obscurité vers la Lumière. Celle-ci se dévoilera progressivement degré après degré, pour transcender et unifier avec clarté toute forme de dualité. Les grades du 15e au 30e degré sont enrichis de l’influence de diverses traditions, notamment biblique, chevaleresque, hermétique, rosicrucienne et gnostique, ainsi que d’un fond légendaire qui suggère une pluralité de sens. Ces degrés peuvent être considérés comme des grades philosophiques autant par leur origine que par leur symbolisme. Cet éclectisme leur confère un caractère universel.

lire la suite de l’article sur https://www.fm-mag.fr/article/focus/rites-et-symboles-maconniques-1124

Laisser un commentaire